Action de prévention

MÉTHODOLOGIE


INGÉNIERIE DE LA PRÉVENTION : LA PHILOSOPHIE DU SERVICE

 

La promotion de la santé et la prévention des conduites de consommation à risque ont pris, ces dernières années, de nouvelles formes et se réfèrent à un certain nombre de concepts, d'actions et d'outils en évolution permanente. Le pôle prévention des addictions (EPICéA) défend une conception de la prévention orientée sur le développement citoyen, intégrant l'apprentissage de l'autonomie de chaque individu en relation avec la collectivité.

 

L'éducation (familiale, scolaire etc.) doit permettre le développement de cette capacité d'autonomie et d'appartenance à la société. Dès lors, la prévention des conduites addictives s'inscrit plus globalement dans un cadre de promotion de la santé, du bien-être et de la qualité de la vie.

 

Le le pôle prévention fonde son action sur une approche globale de la prévention. Il cherche à développer et à promouvoir une prévention "éducationnelle" qui repose sur quatre piliers :

 

Un pilier encyclopédique (ce qu'il faut savoir)

Un pilier behavioriste (ce qu'il faut faire ou ne pas faire)

Un pilier systémique (qui tienne compte de l'environnement et de son évolution)

Un pilier critique (envisager les événements avec recul)

 

Le pôle a également développé, dans le cadre de ses missions au sein des établissements scolaires en lien avec l'université de Lille 3, une stratégie d'intervention prenant en considération le climat scolaire tout en développant le travail partenarial.

 

A travers les actions de ce pôle, le Conseil général du Nord souhaite et cherche avant tout à insuffler le concept d"empowerment" qui vise à aborder la question de la prévention à différents niveaux (individuel, social, communautaire) et selon différentes perspectives (psychologique, organisationnelle, éthique). Par ce concept, le pôle prévention souhaite permettre aux individus d'accroître des capacités favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, la créativité, la motivation, le dialogue, la capacité à satisfaire ses besoins tout en mobilisant les ressources nécessaires de façon à savoir mieux se déterminer face à une situation à risque.

 

Les actions de prévention concernent essentiellement des actions d'éducation à la santé au travers du renforcement des facteurs de protection propres à chaque individu.

 

Le pôle préconise également le développement d'une "culture de la prévention" à travers la transmission d'un savoir. Passer du "savoir faire" au "savoir faire faire" nous semble indispensable tout en favorisant l'adoption d'attitude de protection de soi et des autres face à des risques bien définis.