Qui sommes nous ?

Nos partenaires

 

La démarche du pôle prévention des addictions (EPICéA) s’inscrit sur le long terme et toujours en concertation avec des partenaires locaux ainsi que d'autres services du département :

LES SPS : SERVICES PRÉVENTION SANTÉ

 

Le pôle collabore régulièrement avec d'autres services de la Direction de Lutte contre l'Exclusion et de la promotion de la Santé (DLES).

 

Dotées d’un savoir-faire reconnu en éducation à la santé et de méthodologie de projet, les équipes des SPS sont composées de médecins, assistantes sociales, infirmières et secrétaires, et sont fortement ancrées sur les territoires. Les SPS ont vocation à avoir un rôle moteur dans la mise en œuvre de la politique santé du Département.

 

Le personnel des SPS est en effet un véritable interlocuteur en santé publique, reconnu par les partenaires sanitaires, institutionnels et associatifs ainsi que par les publics. Cette reconnaissance repose à la base sur une solide formation au montage de projets et aux outils et techniques d’éducation à la santé.

 

Parce qu’ils bénéficient de savoir-faire et de plans de formation spécifiques axés sur l’accompagnement des publics fragilisés (dont le programme porte sur l’écoute de la personne en difficulté de santé, la relation d’aide individuelle et collective, et la démarche d’accompagnement santé), les SPS assurent notamment un travail d’accompagnement santé individuel ou collectif afin d’aider les personnes à préserver ou restaurer leur santé :

 

Prévenir et dépister les maladies respiratoires et la tuberculose (traitement éventuel) :
Consultations médicales spécialisées et radiographies pulmonaires.

 

Prévenir et dépister les maladies sexuellement transmissibles :
Consultations médicales spécialisées (traitement éventuel).

 

Dépister de façon anonyme et gratuite le V.I.H. (CDAG) :
Consultation médicale spécialisée.

 

Prévenir les conduites addictives (tabac, alcool, drogue) :
Actes de sensibilisation auprès des jeunes et des adultes ;
séances individuelle ou collective d’arrêt du tabac.

 

Contribuer à la démarche d’éducation à la santé :
Actions d’informations collectives ;
appui technique à l’élaboration de projets locaux.

 

Proposer des vaccinations :
BCG (dans les écoles), ROR, DT Polio, Hépatite B.

 

Favoriser l’accès aux soins :
Consultations de prévention généraliste ;
aide aux démarches administratives.

 

L’ÉDUCATION NATIONALE

 

Le Département du Nord et l’Education Nationale travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs années dans le cadre d’une convention de partenariat.

 

Historique

 

Février 1998 : première convention permettant la mise en œuvre d’une démarche originale et novatrice de prévention des conduites de consommation à risque à destination des jeunes du département à partir de 14 ans.

 

Septembre 2001 : dans le souci de renforcer les actions engagées et d’élargir l’accès à la prévention à de nouveaux publics, une deuxième convention  a été signée permettant d’étendre ce programme aux élèves à partir de 12 ans.

 

Septembre 2006 :
Un nouveau programme de prévention est proposé aux établissements scolaires du département
Ce nouveau programme intègre de nouveaux objectifs :
la mise en place, en amont de l'intervention, d'un diagnostic local permettant de mesurer le climat de l'établissement, les attentes et les besoins spécifiques à chaque établissement demandeur.
la réalisation "d'une formation-action" permettant à l'équipe éducative formée de mettre à profit leur formation en intervenant auprès des élèves de leur établissement dans le cadre d'une action d'éducation à la santé.

 

A ce jour :

 

188 établissements (collèges et lycées publics et privés) ont bénéficié de ce programme ;

 

2400 adultes (essentiellement des enseignants) ont été formés ;

 

30 000 jeunes ont suivi le programme de prévention sur l’ensemble du département.